Archives du mot-clé triage social

Avec l’austérité imposée à la Grèce, les gens meurent faute de soins

solidaireCommuniqué de

           Un tiers de la population grecque est aujourd’hui privée d’assurance maladie et n’a plus d’accès aux soins de santé. Des milliers d’enfants ne sont plus vaccinés. La santé publique est-elle en péril en Grèce ?
Lire la suite

Un OGM pouvant sauver des vies serait-il politiquement incorrect ?

afisCommuniqué de l’

Un OGM pouvant sauver des vies serait-il politiquement incorrect ? On peut légitimement se poser la question. La controverse sur les OGM n’est plus une controverse scientifique, mais bien un enjeu politique et social. Et, pour certains, la réalité des faits compte moins que l’instrumentalisation d’une controverse artificielle. La polémique autour du riz doré (« Golden Rice ») en est une parfaite illustration, avec, malheureusement, des conséquences sanitaires potentiellement importantes.   Lire la suite

Nouvelles obsessions alimentaires : « L’orthorexie, une névrose culturelle ? »

agrobioscienceCommuniqué de

Le 14 Décembre 2004, dans le cadre de la manifestation « Aux bons soins de l’alimentation » organisée par la Mission Agrobiosciences et le Conseil National de l’Alimentation, Patrick Denoux tenait une conférence sur les nouvelles obsessions des mangeurs en termes de santé. Le chercheur nous montre comment, affolés par l’effondrement des pratiques alimentaires traditionnelles, beaucoup ont cherché un abri dans l’orthorexie – l’addiction à la nourriture saine-, et comment les malaises psychologiques et leurs expressions sociales se concentrent actuellement sur l’acte de se nourrir, comme une réponse identitaire au non-sens de la consommation.  Lire la suite

Bientôt la légalisation du suicide assisté Outre-Manche

                                    Jusqu’à ce jour les britanniques qui voulaient avoir recours au suicide assisté prenait rendez-vous en Suisse où il est légalisé. Mais un projet de loi sur la mort assistée est en passe d’être voté au Royaume-Uni. Les députés britanniques se prononceront sur celui-ci selon le principe du « Free vote » avant l’été. Il n’y aura pas de consigne de vote, chaque élu décidera en son âme et conscience pour approuver ou rejeter la légalisation du « suicide assisté ».   Lire la suite

Nourrir un malade en état végétatif est désormais un «traitement»: il pourra être «arrêté»

slate.frCommuniqué de

        Le Conseil d’Etat n’a pas fait que retarder sa décision concernant Vincent Lambert.

                     Cette lecture est loin d’être toujours partagée. Dans son étude datée de 2009 consacrée à la révision de la loi de bioéthique, l’assemblée générale du Conseil d’Etat avait elle même noté que l’arrêt de l’alimentation d’un patient pouvait sembler «opérer une transgression plus forte» que les autres gestes médicaux de suppléance vitale, comme la dialyse rénale ou la ventilation artificielle.   Lire la suite

Handicap et intégration scolaire

handicap« Tout le monde doit gérer le budget existant »

La loi du 11 février 2005 devrait « offrir » l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Nicolas Sarkozy innove-t-il ? Les lois précédentes étaient-elles si archaïques qu’il faille urgemment les rénover ? Si dans la réalité du terrain, les moyens matériels et humains font défaut, ne serait-ce pas parce que l’argent entre plus facilement dans le grand casino financier que dans l’ouverture réelle de budgets vers la santé et l’éducation ? A ces questions, on peut ajouter celle-ci : qu’est-ce qu’une égalité réelle pour les enfants handicapés ? Pour y répondre, le respect des droits républicains de l’enfant doit être posé comme un impératif tant dans l’exercice de la médecine que dans celui de l’éducation scolaire.   Lire la suite

Vivre ou laisser mourir : le cas Vincent Lambert

handicapIl y a 5 ans, Vincent Lambert a été hospitalisé au CHU de Reims après un accident de la route. Il vit depuis dans un état « pauci-relationnel » [*] c’est-à-dire qu’il est en état de conscience minimale. Ce n’est donc ni un coma, ni un état végétatif.

Une triste affaire familiale qui oppose la femme de Vincent Lambert qui demande l’euthanasie, à ses parents qui défendent son droit à la vie et qui ont porté l’affaire en justice. Cette affaire peut ouvrir la voie à une « modification des lois existantes » comme le demande la ministre de la Santé Marisol Touraine, d’autant que, il faut le souligner, François Hollande compte engager un grand débat sur la fin de vie avant cet été.
Lire la suite